5 mars 2009

De la rhubarbe dans mon jardin !

Enfin, ma jeune rhubarbe pointe son nez !





Après avoir planté deux pieds de rhubarbe l'automne dernier dans mon jardin, je m'inquiétais de ne plus avoir de nouvelles après "leur disparition" lors des premières gelées. Mais pas de panique, elles sont bien vivantes et chaque jour, je vérifie. J'avais protégé leur pied avec de la paille et recouvert le tout d'un pot. Je les découvre à présent dès qu'il fait beau et les recouvre chaque soir car ici, nous avons encore droit aux gelées. Je ne pourrai pas faire de tarte cette année mais en 2010, pas de pitié !


En attendant, je retournerai chez ma voisine Paulette qui gentiment me proposera de venir ceuillir quelques tiges dans son jardin et je pourrai alors réaliser une excellente marmelade accompagnée d'une crème Chantilly parfumée à la cannelle...

10 commentaires:

  1. c'est costaud la rhubarbe ! je ne la protège pas de notre rude hiver, et pourtant elle est aussi de sortie ici...

    RépondreSupprimer
  2. Moi, j'aime bien les croûtes à la rhubarbes...hummmmmm

    RépondreSupprimer
  3. bonjour
    Tu peux aussi lui fournir du compost du fumier(sec) elle aime! et comme, Anne-marie nous sommes presque "voisine"... je ne couvre pas son pied.
    A bientôt.
    m-pierre

    le jardin Boultois.

    RépondreSupprimer
  4. Pas de protection non plus chez moi, et elle s'en sort toujours indemne. Elle a totalement disparu l'année de la canicule, mais un an plus tard, elle a refait son apparition au même endroit, plus vivace et charnue que jamais. Ma grand-mère disait: un seau d'eau par jour (en été) sur le pied.
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  5. Je n'ai aucune satisfaction avec ma propre rhubarbe. J'imagine que notre terre est trop lourde pour elle ? Ou trop sèche ? Trop je ne sais quoi, en tout cas je ne récolte rien. Alors j'adopte ta solution : je m'approvisionne là où elle pousse généreusement et il se trouve que c'est à une libre-cueillette près de chez nous. Je cueille en saison à foison de quoi faire de la tarte, de la compote et des confitures (bonnes et très faciles à réussir)

    RépondreSupprimer
  6. Moi, j'ai réussi à la faire mourir. Le sol était trop sec, j'oublais d'arroser alors je l'ai mise en bassine et elle est morte car noyée par les pluies. Profites-en bien pour faire de bon petits plats !

    RépondreSupprimer
  7. Ah les belles feuilles que nous fait la rhubarbe quand elle se sent à l'aise! Un jour j'ai trouvé sous ses larges feuilles ...deux chatons que la chatte avait ainsi mise à l'abri!!
    Cela fait plaisir de voir le jardin sortir de sa léthargie!

    RépondreSupprimer
  8. Bonsoir !
    pas de protection non plus pour mon pied de rhubarbe qui a l'air d'avoir allégrement supporté les -15 de cette année . Je viens de lui donner comme chaque année sa ration de compost . C'est une gourmande .
    C'est la 1ere fois que je poste sur ton blog . Mais il est depuis quelques semaines ds mes favoris .Il est bien agreable à suivre .

    RépondreSupprimer
  9. je guette aussi la mienne et mes petits semis de l'an passé depuis le temps que j'en reve de ma tarte à la rhubarde...

    RépondreSupprimer
  10. mais si tu vas pouvoir faire une tarte mais seulement une petite : moi je ne la protège pas non plus!
    bises et bon printemps

    RépondreSupprimer