mardi 24 mars 2009

Le jardin s'éveille, les vivaces clignent des yeux

Enfin, tout de même les voilà, et tout d'un coup le jardin reprend vie !




Mais non, elles n'étaient pas mortes, et pourtant cela y ressemblait bien et déjà je me faisais le reproche de ne pas avoir su les protéger. Simplement, elles savent très bien se débrouiller toutes seules et pour la première fois, je vais les voir grandir car ce sont essentiellement des vivaces plantées l'année dernière. Ceci explique aussi mon côté "mère poule" avec ces petites nouvelles. De nouveau, le jardin me rassure et sereinement, il prend son temps pour faire les choses bien. Il y a ici, dans ce petit échantillon de quelques vivaces, une pousse de lysimaque punctata, une pervenche à petites fleurs, une achillée à fleurs jaunes, une verveine à petites fleurs, un sedum, des primevères issues d'un chemin de campagne, des Coeurs de Marie roses et blancs, une rhubarbe, une achillée à fleurs roses, des violettes blanches ramenées d'une promenade, des pivoines, menthe et lupins. Les pieds d'astilbe que l'on ne voit pas ici m'ont eux aussi fait une belle surprise en pointant leur fines tiges rouges de-ci, de-là car je les croyais disparus à jamais. Mais la liste serait longue car le printemps a bien donné le signal de départ ! Même les papillons sont de retour.

LES VIVACES ont plus d'un tour dans leur sac

Il est vrai que de les voir disparaître totalement, dès l'automne pour certaines, peut inquiéter, est-ce normal ? mais bien au contraire, les vivaces hibernent, à quoi bon se geler inutilement, il n'y a plus rien à voir, alors attendons les beaux jours et reposons-nous. Connaissant tout de même un peu leur subterfuge et afin de ne pas les malmener involontairement au cours d'un premier nettoyage de printemps, je les repère grâce à des morceaux de pots cassés sur lesquels je marque leur nom et que je plante près d'elles. Elles savent aussi se multiplier sans l'aide de personne et la division devient alors indispensable. Les asters sont un bon exemple, je ne sais plus où les mettre ...
Les vivaces ont le mérite de revenir durant plusieurs années et certaines n'hésitent pas à se montrer même sous la neige !

9 commentaires:

  1. bonjour
    Tu as une bonne idée pour les pots cassés car pour moi ce printemps il y avait des plantes inconnues!!! en plus mon plan ne correspond plus?
    bises
    m-pierre

    le jardin boultois.

    RépondreSupprimer
  2. Le piège est de vouloir nettoyer trop vite! Les doigts démangent, mais on finit toujours par malmener les vivaces dont on ne distingue pas bien le développement!

    RépondreSupprimer
  3. c'est qu'on se demande toujours si on va les revoir...je me suis posé la question plus d'une fois moi aussi et je découvre des petites pousses...très belle ta mosaïque de petites pousses à peine sorties!

    RépondreSupprimer
  4. La patience pour le jardinier est une des premières vertu. Je déplace beaucoup de vivaces en ce moment pour refaire des associations de couleurs honorables et je malmène leurs racines, tant pis, c'est pour mieux les apprécier. Je pense avoir une petite astilbe définitivement perdue, mais la nature réserve parfois des surprises. A bientôt

    RépondreSupprimer
  5. Moi, je laisse une bonne partie de la plante sécher sur place pour me souvenir de l'endroit et de qui il s'agit... En plus les oiseaux et les insectes y trouvent leur comptes avec les graines

    RépondreSupprimer
  6. j'aime beaucoup les vivaces mais c'est vrai certaines sont longues à réapparaître et on les perd ou les dérange!
    bonne fin de semaine

    RépondreSupprimer
  7. Ta mosaïque des jeunes pousses est une vraie réussite!Tu as une belle variété de plantes.Le grand défaut du jardinier est l'impatience...La nature se débrouille plutôt bien sans que nous intervenions trop!Mais quel plaisir de revoir des plantes que avions cru perdre ou de voir année après année revenir les fidèles que nous bichonons pour les remercier de nous accompagner !

    RépondreSupprimer
  8. c'est le moment que j'adore au jardin, quand tout s'éveille , un bonheur

    RépondreSupprimer
  9. Quelle jolie mosaïque !! Que c'est beau une jeune pousse qui sort de terre. Et puis j'aime beaucoup les primevères... pour peu qu'elles soient naturalisées au jardin depuis un an ou deux. Je les trouve alors superbes.
    Très douce semaine à toi !

    RépondreSupprimer