30 juil. 2009

Les malheurs de Sophie

Les hirondelles sont de grandes bavardes ...




et Sophie, de sa fenêtre, regrette bien de ne pas avoir des ailes ...

4 commentaires:

  1. Toujours autant de plaisir à faire une balade sur ton blog.
    Beaucoup de fraicheur et un attachement aux floraisons et aux belles compositions.
    De l'évasion à portée du regard à qui sait apprécier. LOL

    RépondreSupprimer
  2. et elle semble t'attendre en plus...

    RépondreSupprimer
  3. En effet, qu'est ce qu'elle sont bavardes ! J'ai un nid sur la façade, il en vient de partout. Il y a parfois des dizaines d'hirondelles qui tournent près de la maison, c'est génial à voir et à entendre !
    Bonne soirée
    Bisous
    Flo

    RépondreSupprimer
  4. il lui manque seulement la parole!
    a+@
    m-pierre

    le jardin boultois

    RépondreSupprimer