dimanche 4 juillet 2010

The Fairy

The Fairy, une fée dans le jardin !



J'ai commandé ce rosier chez André Eve et je l'ai planté dans un pot en terre large et profond à l'automne dernier.


The Fairy est vanté pour sa rusticité, sa résistance aux maladies et sa longue floraison. J'aime son petit air romantique, ses grappes de fleurs rose pâle en pompons et son feuillage vert foncé et brillant. Son port retombant permet de l'utiliser comme couvre-sol. Toutefois, s'il n'est pas taillé, il peut former un gracieux buisson atteignant environ 1,20 de diamètre.

Avis aux amateurs !

6 commentaires:

  1. Il est superbe ! C'est drôle; mon prochain "lundi des roses" sera consacré aussi à l'adorable Fairy... :o)
    Il est tout neuf au jardin; installé l'an dernier seulement, et pourtant j'ai l'impression qu'il m'est déjà indispensable !

    Isabelle, je voudrais te poser une petite question: as-tu déjà bouturé ou divisé une sauge greggii ?

    Toute belle fin de W-E !
    Silène

    RépondreSupprimer
  2. Voilà une plante de rêve! Les rosiers ont la vie un peu difficile par chez nous!
    Par contre la recette du clafoutis est tout à fait réalisable pour les gourmands que nous sommes!
    Bon dimanche!

    RépondreSupprimer
  3. Qu'il est beau : des roses en papier crépon ! Et pas bcp d'épines sans doute.
    J'ai acheté un rosier chez André Eve cette année un 'Rhapsody in Blue' qui était en excellent état et me donnera rapidement, je l'espère, un buisson de fleurs violettes remontantes très parfumées.
    Je l'ai installé aussitôt en terre mais j'ai, depuis ce printemps aussi, un 'Dames de Chenonceau' de chez Delbard que j'ai mis en pot.

    RépondreSupprimer
  4. un rosier parait (mais sans parfum!!) les miens sont plantés depuis des années et fleurissent toujours autant malgré la passiflore et le rosier sauvage qui cherchent à les étouffer!! et les roses sont si belles!!

    RépondreSupprimer
  5. vraiment beau ce Fairy... Un petit air de rose ancienne...

    RépondreSupprimer
  6. très joli rosier !
    bonne semaine.
    Melvin.

    RépondreSupprimer