dimanche 11 juillet 2010

Lavatère arbustive et pieds d'alouette

Un peu de douceur sous le soleil ardent de l'été ...



La seule Lavatère arbustive, sur trois de plantées il y a deux ans, qui ait survécu à l'hiver dernier. En revanche, l'été ne lui fait pas peur et elle forme à présent un bel arbuste d'1m50 en tous sens. J'aime le mariage avec les pieds d'alouette qui accentuent l'effet champêtre, le tout formant un ensemble léger et très florifère.


Bon dimanche à toutes et à tous, à l'ombre ...

6 commentaires:

  1. Tres belle ta lavatere,la mienne n'a pas résisté à la froidure de l'hiver dernier!!!.
    Il fait plus frais aujourd'hui en Bretagne ouf!!!
    Belle semaine LOUISE

    RépondreSupprimer
  2. Je crois qu’il y a peu de monde qui puisse se vanter d’avoir encore une lavatère ! Je regrette les miennes. Il faudrait peut-être faire passer l’hiver à quelques boutures en serre froide.

    RépondreSupprimer
  3. En fait, les lavatères arbustives doivent être rabattues sévèrement tous les ans, d'après ce que j'ai lu, afin de prolonger leur vie car ce sont des vivaces plutôt éphémères. En revanche, elles se bouturent en été avec la plus grande facilité, ce qui fait que j'en ai toujours, alors que les pieds mères sont morts depuis longtemps.

    RépondreSupprimer
  4. J'ai fini par virer ce printemps mes deux lavatères arbustives et pourtant mon mari adore cette plante mais il faut la tailler sévèrement après l'hiver et on finit par se retrouver avec des chicos
    (Pas LOL)
    J'en replanterai plus tard.
    Les pieds d'alouette pareil ne me réussissent pas : trop calcaire mon sol sans doute !
    Ce sont des scènes à remettre en chantier régulièrement mais cela vaut le spectacle

    RépondreSupprimer